Entrada destacada

jueves, 8 de enero de 2015

LA MENACE DE AL-QAIDA

Quand Al-Qaïda appelait au meurtre de Charb
 
Dans son numéro du printemps 2013, un magazine d’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique publiait la liste de 11 personnalités à abattre.
Dans son numéro du printemps 2013, un magazine d’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique publiait la liste de 11 personnalités à abattre.
Numéro 10 daté du printemps 2013, de "Inspire", le magazine digital en langue anglaise d’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique.  (Capture d'écran) Numéro 10 daté du printemps 2013, de "Inspire", le magazine digital en langue anglaise d’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique. (Capture d'écran)
 
Dans son numéro 10 daté du printemps 2013, "Inspire", le magazine digital en langue anglaise d’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique publiait sur une double page une liste avec photos de 11 personnalités à abattre sous le titre "Wanted dead or alive for crime against Islam". Charb, le directeur de "Charlie Hebdo" tué ce mercredi 7 janvier figurait sur cette liste sous son vrai nom, Stéphane Charbonnier.

A ses côtés, on trouvait Salman Rushdie, l’auteur des "Versets Sataniques", Flemming Rose, le rédacteur en chef des pages culture du quotidien danois Jyllands-Posten qui avait le premier publié les caricatures, Geert Wilders, le leader de l’extrême-droite hollandaise ou encore Terry Jones, le pasteur américain célèbre pour avoir brûlé des exemplaires du Coran.
Dans le même numéro, on trouvait deux pages plus loin un article d’un certain Abu Abdillah Almovarid intitulé "France, the imbecile Invader " à propos de l’intervention française au Mali se terminant par une photo de Mohammed Merah et ses mots : "Malheur à vous de la part de dizaines de Mohammed Merah".